Personnes âgées & vulnérables

Lettre aux fidèles des mosquées du Grand-Duché de Luxembourg

Pour la lettre sous forme PDF veuillez cliquer ici:Lettre aux fidèles des mosquées du Grand-Duché de Luxembourg: Sensibilisation par rapport aux maladies responsables de vulnérabilité

 

Sensibilisation par rapport aux maladies responsables de vulnérabilité

Chers Imams, chers responsables, chers fidèles,

Comme vous le savez bien, notre pays comme beaucoup d’autres pays du monde est confronté à une crise sanitaire sans précédent, en raison de la pandémie Covid-19.

Suite au déconfinement décidé par notre Gouvernement et en prévision d’une éventuelle réouverture progressive des lieux de culte, l’un des défis auquel nous devons faire face aujourd’hui et dans les jours à venir, est la reprise progressive et sécurisée de la vie religieuse de la communauté musulmane du Grand-Duché de Luxembourg.

C’est la raison pour laquelle, en nous référant à l’une des finalités de l’Islam qui est la préservation de la vie humaine et après concertation avec des spécialistes de la santé, la Shoura a mis à votre disposition une fiche comportant une liste de maladies chroniques considérées comme étant des facteurs de vulnérabilité face au risque de contamination par le Covid-19 : il est donc souhaitable de la diffuser à grande échelle.

La transmission interhumaine du virus est désormais avérée, d’où l’importance que les personnes ayant une ou plusieurs de ces maladies listées (cf. liste jointe) soient considérées médicalement comme des personnes fragiles ; elles sont donc invitées à éviter de se rendre aux Mosquées. Elles peuvent continuer de prier à domicile durant la période du retour progressif aux lieux de culte sans aucun sentiment de culpabilité.

Cette recommandation a pour but de ne pas exposer les personnes vulnérables au moindre risque de contamination, et elle ne constitue en aucun cas un geste d’exclusion ; il s’agit plutôt d’une adaptation à une situation inédite et – espérons-le – passagère. Il s’agit donc de mesures de prévention, d’une dérogation et une protection au regard de la nécessité sanitaire globale.

Comptant sur votre prise de conscience, votre confiance et votre sens des responsabilités, vous assurant de notre bienveillance, nous vous remercions par avance de votre vigilance et de votre engagement tant individuel que collectif, en tenant compte de la fiche jointe et des conseils sanitaires recommandés par les autorités du pays, la Shoura et son Comité scientifique en vue d’éradiquer cette épidémie.

Nous vous prions de croire, chers Imams, chers responsables, chers fidèles, en l’expression de nos sentiments les plus fraternels.

 

Président               Comité scientifique               Chef de culte musulman

 

Liste des personnes vulnérables

La transmission interhumaine du virus est désormais avérée, d’où l’importance de ne pas exposer les personnes vulnérables au moindre risque de contamination, et elle n’est en aucun cas un geste d’exclusion. Donc toutes les personnes ayant une ou plusieurs de ces maladies listées (cf. liste jointe) soient considérées médicalement comme des personnes fragiles ; elles sont donc invitées à éviter de se rendre aux Mosquées.

• Les âgés de 65 ans et plus

• Le diabète: les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie ;

• Les maladies cardiovasculaires : antécédents cardiovasculaires, hypertension artérielle compliquée, antécédents d’accident vasculaire cérébral ou de corona-ropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;

• Les maladies chroniques des voies respiratoires : les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale;

• Le cancer : les malades atteints de cancer sous traitement ;

• Les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise :

o médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive,
o infection à VIH non contrôlé ou avec des CD4 <200/mm3,
o consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques,
o liée à une hémopathie maligne en cours de traitement,
o les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée,
o les malades atteints de cirrhose au stade B ou C de la classification de Child-Pugh

• Les personnes présentant une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40 kg /m2).

 

La liste du Conseil supérieur des maladies infectieuses peut être consulté sous le lien suivant: Recommandation du Conseil supérieur des maladies infectieuses – Les personnes vulnérables au COVID-19. Des conseils supplémentaires pour les personnes vulnérables peuvent être consultés sur la page spécialisée du gouvernement.