Prise en charge du corps d’un défunt infecté par le coronavirus (Covid19)

Suite à une nouvelle ordonnance de la part de la Direction de la Santé en date du 25 mars 2020, le précédent avis sur la prise en charge du corps d’un défunt infecté par le coronavirus (Covid19) élaboré par la Shoura, le CFCM et d’autres instances musulmanes a dû être adapté.

L’ordonnance concernant la gestion de la dépouille mortelle d’une personne décédée par une infection au Coronavirus Covid-19 précise clairement et pour tous les cas, que « la dépouille mortelle est à placer dans une housse étanche biodégradable, avant tout transport » par le personnel de soins ou le personnel de l’entreprise de pompes funèbres. Cette housse « une fois fermée ne devra plus être réouverte ». Les manipulations du corps se limitent au strict minimum est se feront par le personnel spécialisé. Un lavage rituel du corps du défunt n’est plus possible.

Une cérémonie religieuse en présence du cercueil fermé reste, selon cette ordonnance, permise. Elle aura lieu à la morgue communale en présence d’un maximum de 10 membres de la famille proche, lesquels devront garder une certaine distance entre eux. La durée de la cérémonie est à réduire au strict minimum.

Il faut prendre en compte les recommandations du ministère de la Santé ne s’opposant nullement aux dispositions du droit musulman qui, tout en respectant la dignité du défunt, donnent naturellement la priorité à la santé des vivants.

L’ordonnance entière peut être consulté sous forme PDF en cliquant ici: Ordonnance de la Direction de la Santé (PDF).

Le document mis à jour de la Shoura et du bureau du Chef de Culte est consultable en PDF ici: Nouvelle ordonnance relative à la prise en charge du corps d’un patient décédé infecté par le coronavirus (Covid-19)

 

La Shoura souhaite rendre attentif que suite à la crise sanitaire actuelle, beaucoup d’hôpitaux, d’entreprises de pompes funèbres et de communes ont adapté leurs procédures de prise en charge de corps de défunts, respectivement sont susceptibles de le faire prochainement. Selon l’institution, il se peut que le lavage rituel du corps de défunts non-atteint par le Covid-19 ne sera pas possible pour différentes raisons. De même, les cérémonies d’adieu sont dans la majorité des communes limitées dans la durée et aux membres de la famille proche. Veuillez s.v.p. respecter les consignes du personnel spécialisé et des responsables sur place.