La valeur de la Zakat El Fitr : éclairage théologique

La Zakat El Fitr est l’aumône que chaque musulman et musulmane doit sortir à la fin de ce mois béni du Ramadan. Elle est obligatoire selon certaines écoles juridiques quel que soit l’âge (pour le grand ou pour le petit, et même pour celui qui vient de naître à l’aube du jour de l’Aïd…) et la situation financière (pour le pauvre ou pour le riche). La Zakat El Fitr est une purification pour le jeûneur de toute imperfection dans sa pratique du jeûne et une nourriture pour le pauvre, ainsi que nous l’a enseigné le Prophète – que la prière et la paix soient sur lui-.Le responsable de la famille s’en acquitte pour lui-même et pour toute personne vivant sous sa charge financière. L’aumône doit arriver aux personnes qui la méritent directement ou par l’intermédiaire des mosquées ou des associations caritatives, elle est destinée en priorité aux plus démunis du pays de résidence, comme les pauvres et les réfugiés.

Le musulman doit alors consentir un effort pour s’en acquitter, en privilégiant la satisfaction des besoins du pauvre, comme le préconisent les enseignements prophétiques : « Mettez-les (les pauvres) à l’abri de la demande ce jour-là (jour de l’Aïd) ». Si les besoins au niveau local sont satisfaits, il est alors autorisé de l’envoyer à l’étranger. Afin de faciliter son acheminement et sa distribution, il est recommandé de la sortir suffisamment à l’avance et elle n’est valide légalement qu’avant la prière de l’Aïd.

La Zakat peut être donnée en fonction de la nourriture de base de chaque pays ou bien il est permis aussi de donner sa valeur en argent, en fonction des prix des aliments de première nécessité et du niveau de vie de chaque pays. En accord avec les Imams du pays, au Grand-Duché de Luxembourg, la Zakat El Fitr est évaluée à 10 euros.

Les personnes qui souhaitent néanmoins s’en acquitter en denrées alimentaires doivent tenir compte des aspects suivants :

– Les mesures connues à l’époque prophétique matérialisées par sâ’ (الصاع) ou moud (المُدّ)… sont des unités de mesures approximatives qui ne peuvent être quantifiées avec précision et déterminées avec fiabilité, car elles dépendent de la nature de la nourriture pesée, de sa typologie et de sa forme. Ainsi par principe de précaution, il est important d’arrondir ce poids estimée de base (2225g) et de réévaluer son volume à 3kg de la nourriture de base d’un pays donné. En effet, les Zakats ne font pas partie des actes cultuels à caractère normatif exclusif, comme la prière, pour laquelle il n’est pas autorisé d’augmenter le nombre d’unités de prières (raka’ates) par exemple.

– Si la Zakat El Fitr doit provenir légalement de la nourriture de base du pays de résidence, comment donc décliner ce principe dans notre contexte européen ? En d’autres termes, quelle est la nourriture de base en Europe ? Est-ce le riz, le raisin et les dattes ? Ou plutôt les fruits et les légumes, la viande blanche et rouge ? Y a-t-il une différence entre un pays européen et un autre ? Y-a-t-il des variations entre la nourriture de base de la personne elle-même et celle de son pays ?

Seule une étude sérieuse du marché luxembourgeois par les commerçants ou des économistes pourrait nous éclairer par rapport à cette question et à la lumière de leur avis consultatif, un avis juridique pourrait être prononcé.

Enfin, il faut rappeler que chacun a le droit d’opter pour l’avis juridique qui lui semble juste et argumenté, à condition de se référer aux instances religieuses compétentes ou tout simplement de suivre l’avis en vigueur dans sa mosquée et pris par les instances représentatives religieuses de son pays. Le plus important c’est de préserver le sens d’unité et de fraternité.

Nous rappelons aux musulmans qu’il est important de ne pas oublier l’actualisation de la Zakat obligatoire (Zakat El Ma’al) de l’argent, en cas de dépassement du seuil légal (Nissab النصاب). Elle reste redevable a postériori si elle n’a pas été acquittée par négligence ou par ignorance dans le passé.

Nous implorons notre Seigneur, lors de ces dix derniers jours de rapprochement d’Allah – Soit-Il Exalté – de purifier nos cœurs, de protéger notre langue et de nous permettre d’observer la Nuit du Destin avec foi et dévotion.

Hafiz Dr. Rabie FARES
Chef de culte musulman
du Grand-Duché de Luxembourg

Aïd en Famille – FunCity (Pétange) & Migo (Wiltz)

La Shoura organise pour la 4e fois son Aïd en Famille. Cette année, la fête aura lien le 7 juin au FunCity à Pétange et le 12 juin au Migo à Eschweiler (près de Wiltz). Pour des raisons d’organisation, l’INSCRIPTION est OBLIGATOIRE. Plus d’informations sur les affiches.

Annulation: Échange des imams

Suite à des imprévus en dernière minute au sein d’une association participante, l’échange des imams doit malheureusement être annulé. Néanmoins certaines centres islamiques échangeront quand même leurs imams pour le prêche du Vendredi. Veuillez s.v.p. vous renseigner auprès de votre association pour le planning actualisé.

Communiqué concernant la Grande Mosquée de Luxembourg

La communauté musulmane du Grand-Duché de Luxembourg représente une part importante du paysage religieux du pays. Elle se sent profondément attachée à son pays et s’efforce de contribuer activement à l’essor de la société luxembourgeoise tant au niveau culturel que religieux.

En effet, depuis les années 1990, la communauté musulmane ne cesse de se dynamiser, de se structurer et de s’organiser efficacement en réponse aux besoins qui ne cessent de se diversifier et de se multiplier.

Depuis sa création en 2003, la Shoura, en tant qu’organe représentatif du culte musulman luxembourgeois a toujours plaidé pour l’exercice du culte dans la dignité, le respect et la liberté de tous, conformément aux fondements et aux lois de notre pays.

Selon plusieurs observateurs du fait religieux, le modèle luxembourgeois est un modèle au niveau européen en matière d’organisation du culte musulman, notamment en ce qui concerne sa représentativité, son autonomie et sa diversité.

Forte de cet élan optimiste depuis le conventionnement en 2015 et à l’instar des autres capitales européennes, la Shoura a entamé une réflexion au sujet de la construction d’une Grande Mosquée du Luxembourg, en tant que lieu symbolique central représentatif du culte musulman, lieu d’ouverture et espace de dialogue, qui pourrait être une fierté pour toute la nation luxembourgeoise.

Un premier échange constructif a été mené le 6 février 2019 entre le Ministre des Culte, M. Xavier Bettel, le nouveau Président et le Secrétaire Général de la Shoura ainsi que le Chef de culte de la communauté musulmane. Cette première prise de contact a permis d’exprimer les besoins prioritaires de la communauté musulmane et d’échanger sur les perspectives futures de notre collaboration avec les différents acteurs luxembourgeois.

Nous avons constaté avec un grand étonnement que les propos exprimés par le Président de la Shoura lors d’un interview avec un journal de la place ont été décontextualisés, voire restitués de façon inadaptée, avec pour conséquence des controverses et questions parlementaires fondées sur des informations partielles et erronées.

Nous déplorons les attitudes et comportements de suspicion autour des sujets liés à l’Islam. Ceci crée un climat délétère qui renforce le sentiment de stigmatisation ressenti par une partie des personnes de confession musulmane et menace les valeurs communes de notre société luxembourgeoise plurielle, juste et ouverte.

La Shoura appelle les acteurs de la société à faire preuve de plus de discernement et de recul notamment lors de la réception d’informations liées à l’Islam. Force est de constater que nous vivons actuellement dans une société d’information continue dont le contenu est souvent dirigé et malheureusement souvent erroné ; ce qui a pour effet de faire naitre au sein de certaines populations un sentiment de peur et contribuer ainsi à nourrir des préjugés et conduire à des discours extrêmes. Depuis l’attentat terroriste ayant visé deux mosquées à Christchurch en Nouvelle Zélande, les musulmans font malheureusement de plus en plus face à des discours et attaques islamophobes.

Nous tenons à remercier nos concitoyens luxembourgeois pour leur solidarité et leur soutien exprimés à ce projet.

La Shoura continuera à œuvrer avec confiance et sérénité pour le bien commun, l’intérêt général et la prospérité de notre pays.

Annonce concernant le mois du Ramadan

Avec l’avènement du mois béni du Ramadan, mois de Pardon, d’Amour et de Miséricorde, nous implorons Dieu d’accorder la Paix, la Bénédiction et la Clémence au Monde.

Après des décennies de divergences sur les modalités de fixation du début et de la fin du Ramadan, l’unification de la communauté musulmane au niveau européen se heurte encore à des difficultés d’ordre théologique et organisationnel. A cet égard, il existe deux avis jurisprudentiels distincts sur les règles de fixation des termes de la période de jeûne : soit par le calcul astronomique, soit par l’observation oculaire du nouveau croissant de lune. Toutefois, commencer et finir le jeûne les mêmes jours, au moins dans un même pays, demeure une exigence majeure, comme nous ont enjoints de le faire les enseignements religieux prônant la fraternité et l’unité quant à l’un des piliers de l’Islam. Dès lors, le choix de l’un ou de l’autre des deux avis par une instance officielle représentant le culte musulman est une opportunité de résorber les divergences et d’apporter de la sérénité et de la confiance dans l’exercice du culte, en permettant aux musulmans de faire face aux difficultés d’ordre professionnel et prévisionnel (réservation de salles, demande de congés, organisation relative à la scolarité…). Dans cette perspective, le Chef de culte du Grand-Duché de Luxembourg le Hfz Dr. Rabie Fares a réuni les Imams des associations affiliées à la Shoura pour discuter de ce sujet, en privilégiant une logique de rassemblement, de cohésion et de fraternité. Il a été alors décidé à l’unanimité de suivre les instances théologiques européennes, en l’occurrence l’avis du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche, qui se base sur la décision du Conseil International du Droit Musulman (al-majm’ al-fiqh ad-douwali), lui-même affilié à la Ligue Islamique Mondiale qui siège à la Mecque.

Selon le communiqué du Conseil Européen de la Fatwa et compte-tenu des données scientifiques les plus précises, il résulte que le premier jour du mois du Ramadan 1440 correspondra au lundi 6 mai 2019, du fait que « la conjonction (Nouvelle Lune) aura lieu le 4 mai à 22 h 46 mn., GMT (00 h 46 mn, heure de Paris) » et que « les conditions nécessaires à la vision oculaire du nouveau croissant du Ramadan dans le monde seront réunies le lendemain, 5 mai, à partir de 12 h 10 mn. ».

Quant au premier jour du mois de Chawwal, qui équivaut au jour de l’Aïd al-Fitr, il correspondra au mardi 4 juin 2019 car « la conjonction (Nouvelle Lune) aura lieu le 3 juin à 10 h 02 mn., GMT (12 h 02 mn., heure de Paris) » et « les conditions nécessaires à la vision oculaire du nouveau croissant de Chawwal dans le monde seront réunies le lendemain, 4 juin, à partir de 00 h 22 mn ».

La Shoura profite de ce mois béni pour inviter les musulmans du Luxembourg à multiplier les actes de bonté, réitère son appel aux mosquées à inviter les réfugiés pour partager avec eux des moments de fraternité et de solidarité et à soulager la souffrance des plus démunis dans le monde.

La Shoura appelle également à partager ce grand moment de fraternité et d’amitié avec l’ensemble de nos concitoyens de toutes les confessions, en organisant des iftars de partage et en veillant au respect du voisinage.

A cette occasion, nous souhaitons à la communauté musulmane un mois béni plein de paix, de vertu et de piété. Que Dieu agrée notre jeûne, bénisse nos bonnes œuvres et accepte nos prières.

Communiqué : Décès de Son Altesse Royale Grand-Duc Jean

C’est avec une grande tristesse que la Shoura a appris le décès de Son Altesse Royale le Grand-Duc Jean de Luxembourg, au terme d’une vie riche en termes d’engagement, d’humanisme et de bienveillance.

Notre Grand-Duché de Luxembourg a perdu l’un des grands hommes de l’histoire de l’Europe, un chef d’État qui a lutté avec courage, lucidité et détermination pour l’unité, la souveraineté et la liberté de notre pays.

Au nom de la communauté musulmane, la Shoura tient à exprimer ses sincères condoléances à la famille grand-ducale et partage la peine et la douleur du peuple luxembourgeois.

En ces jours de deuil national, nous rendons hommage à cette immense voix de la paix qui fut un véritable symbole de noblesse, de courage et de discrétion dans une volonté de faire du Grand-Duché de Luxembourg un pays européen fort, uni et pacifique.