Mesures de prévention contre le Covid19 – Actualisation du 15.03.2020

Salam alaikum chers sœurs et frères,

Le gouvernement luxembourgeois s’est réuni le 15 mars 2020 lors d’un conseil ministériel extraordinaire dans le souci de limiter l’impact du Covid19 sur notre société. Suite à cette réunion, le Premier Ministre a annoncé les mesures de prévention suivantes qui entreront en vigueur dans la nuit du 15 au 16 mars à 0 :00 heures :

  • Les déplacements de personnes sont à limiter aux déplacements strictement nécessaires (travail, médecin, cours alimentaires) ;
  • Toutes les institutions culturelles, cultuelles et sportives etc sont à fermer ;
  • Toutes les entreprises accueillant des clients resteront fermées au public, sauf commerces vitales (épiceries, infirmeries, pompes d’essence,) ;
  • Le gouvernement appelle au respect des mesures et à la solidarité.

La Shoura se montre fortement concernée par l’évolution et la propagation du Covid19 et ses impacts sur la santé publique, dont notamment les personnes âgées et vulnérables. La Shoura rappelle les consignes gouvernementales du 12 mars 2020 envoyées aux associations islamiques d’annuler la prière du vendredi, les cours d’éducation islamique et de ne plus organiser les prières journalières en commun.

Pour préserver ce bien commun de la santé publique et au regard du respect de l’ordre publique, auquel la Shoura et ses associations affiliées se sont engagés par le conventionnement de 2015, la Shoura ordonne aux associations islamiques de fermer leurs portes au public ainsi que d’annuler toutes leurs évènements et cours dès minuit de la nuit du 15 au 16 mars jusqu’à nouvel ordre.

La Shoura rejoint aussi le Gouvernement à l’appel de solidarité, et demande aux fidèles de se renseigner sur d’éventuelles personnes âgées ou vulnérables parmi leurs connaissances et voisinage dans le but de leur apporter de l’aide en cas de nécessité (faire des courses, offrir une possibilité de communiquer, etc).

Nous remercions les imams et les responsables des associations pour leur coopération suite à cette décision difficile, mais nécessaire. Le culte musulman, dans un esprit et engagement commun, affirme et assume ses responsabilités citoyennes en prenant conscience de la gravité de la situation sans néanmoins céder à la panique.

La Shoura suivra la situation actuelle, soutiendra les responsables du culte musulman et si nécessaire prendra des mesures supplémentaires. Une permanence est assurée via le numéro d’urgence et l’email officiel de la Shoura. Des nouvelles seront régulièrement publiées sur le site www.shoura.lu.

Nous souhaitons et prions pour le rétablissement rapide des patients. Nous exprimons tout notre soutien spirituel aux professionnels de la santé et des services d’intervention et demandons aux croyants de prier pour le bien-être du pays durant cette pandémie. Nos remerciements et prières s’adressent aussi à toute autre personne qui dans ces heures difficiles assurent le maintien des services vitaux, par exemple au sein du transport publique ou dans les commerces.

Décision unanime de la Shoura

Mesures de préventions au sein du culte musulman – Actualisation du 13.03.2020

Chers frères, nous vous remercions de votre réactivité suite à notre communiqué qui vous a été transmis le 12 mars 2020.

C’est avec plaisir que nous apprenons que toutes les associations membres de la Shoura se sont alignées sur les directives du gouvernement recommandant de ne pas organiser voire interdisant les rassemblements comptant plus de 100 personnes dans des lieux et endroits fermés.

Al hamdoulillah, étant donné que votre réactivité a permis d’agir à temps pour prévenir que nous soyons d’avantage touchés par COVID-19, nous tenons par la présente à vous rappeler que la loi sur le conventionnement dispose très clairement que la communauté musulmane est tenue de respecter l’ordre public du Luxembourg. La décision du gouvernement d’interdire tout rassemblement de plus de 100 personnes dans un même lieu est une décision d’ordre public et doit par conséquent être impérativement respectée.

Egalement, la marge de manoeuvre de la Shoura est très limitée actuellement car non seulement nous devons respecter les décisions gouvernementales qui sont prises dans l’intérêt des citoyens, mais la santé de nos fidèles nous est davantage plus importante.

Le Conseil des Cultes Conventionnés, réunissons les plus hauts responsables religieux des six cultes conventionnés, ainsi que de deux cultes observateurs, tient à nous rappeler que notre santé est un bienfait que nous devons préserver à tout prix. Lors de sa réunion du 12 mars, le CCC a circulé la directive aux cultes membres de respecter et d’appliquer sans tarder toutes les consignes et conseils du gouvernement dans un effort commun de maintenir l’ordre publique et le bien commun. Les cultes membres sont conscient de la gravité de la situation actuelle et assument leur responsabilité civile sans vouloir céder à la panique.

Nous tenons à souligner également que la décision pour l’annulation des prières de vendredi a été prise à l’unanimité au sein de la Shoura dans le but du respect de la loi et conformément au conventionnement. De même, nous nous sommes alignés aux décisions communes prises au sein du conseil conventionné du culte à l’unanimité. Cette décision est applicable jusqu’à nouvel ordre.

En ce qui concerne les 5 prières quotidiennes, puisque la loi n’interdit pas tout rassemblement de moins de 100 personnes, il appartient aux comités de chaque association de prendre leurs décisions y relative, en s’assurant tout de même du respect des consignes sanitaires (désinfection des lieux plusieurs fois par jour, désinfection des sanitaires, mise à disposition de quantités suffisantes de désinfectant, savon et lingettes, du papier toilette et des essuie-mains). À ce titre, il est fortement conseillé, pour des raisons d’hygiène, de:
– indiquer aux fidèles de ramener leurs tapis de prière régulièrement lavé avec soi et l’utiliser à l’intérieur des mosquées;
– imposer que les ablutions se fassent à domicile et avant de venir à la mosquée, sauf bien évidemment un empêchement pour ce faire (travail, voyagers etc).

Nous recommandons aux personnes considérées comme fragiles de point de vue de leur santé (personnes âgées, malades, enfants…) de ne plus se rendre sur les lieux.

Les célébrations de mariages ou évènements similaires sont à reporter de préférence à une date ultérieure et en fonction de l’évolution de l’état des lieux. Les prières mortuaires (Salat al-Janazah) sont à limiter à un nombre restreint de personnes (membres de famille, personnes proches).
Sachez que nos décisions sont évolutives en fonction de l’évolution de la situation sanitaire du pays et de la propagation du virus COVID-19.

Finalement, nous vous rappelons de ne pas oublier notre pays et notre communauté dans vos invocations et prières ainsi que le personnel et les servants publics (médecins, secouristes, policiers, pompiers et tout autre type d’intervenants) qui oeuvrent actuellement pour notre bienêtre en permanence.

BarakAllahou fikum

Annulation des sermons du Vendredi

Les associations suivantes communiquent qu’elles n’organiseront pas de prière du Vendredi le 13.03.2020 jusqu’à communication contraire:

AFNANE (Differdange)
AIC Sud (Esch-sur-Alzette)
AIL (Luxembourg-Bonnevoie)
CCIL (Mamer)
CCINS (Diekirch)
CICBL (Esch-sur-Alzette)
CIL (Contern)
LJM (Luxembourg-Bonnevoie)

Les associations suivantes appellent leurs fidèles de rester à la maison, la prière du Vendredi sera probablement annulée:

AIWL (Wiltz)

Le sermon du Vendredi par Hfz. Dr. Rabie Fares au AIWL à Wiltz est annulé.

Mesures de préventions au sein du culte musulman – Stand du 12.03.2020

Assalamou alaykoum chères soeurs, chers frères,

Comme précédemment indiqué dans notre communiqué concernant la propagation du « Corona virus » (COVID-19) en Europe et visant appeler les responsables de nos associations de faire preuve de responsabilité civile et d’initiative pour prendre des mesures préventives au niveau organisationnel et sanitaire, le Corona virus est un sujet que la population luxembourgeoise ne peut ignorer.

Suite à la propagation spectaculaire et inquiétante de COVID-19 dans nombreux pays, entre autres, européens, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que nous faisons face à une pandémie.

Suite aux instructions du Ministère de la Santé, du Gouvernement luxembourgeois et compte tenu des dernières mesures urgentes présentées par Monsieur le Premier Ministre Xavier Bettel, la Shoura a pris la décision d’inviter les associations membres de la Shoura à annuler la prière de Djoumoua du vendredi 13 mars 2020 ainsi que les prières de Djoumouas des semaines à venir et ce jusqu’à indication contraire de la part de la Shoura, étant donné que les rassemblements de plus de 100 personnes dans des lieux fermés sont d’ores et déjà expressément interdits.

Egalement, nous vous prions de bien vouloir annuler et suspendre tous les cours pour enfants et adultes dispensés dans vos associations (école Coranique etc), séminaires ou autres.

La santé et le bienêtre de nos fidèles ainsi que de nos cocitoyens doit être notre priorité.

Nous vous remercions de l’attention que vous porterez au présent communiqué et vous prions de bien vouloir suivre nos instructions.

Nous prions Allah de nous aider à surmonter la présente épreuve, de préserver le Luxembourg et sa population et le monde entier.

BarakAllahou fikum.

Journée de la Résistance

En ce 23 Février, le Luxembourg célèbre la Journée Nationale de la Résistance avec une commémoration centrale à la Croix de Hinzert, le Monument National de la Résistance.

Cette date commémore l’assassinat de 23 jeunes résistants luxembourgeois le 25 Février 1944 par le régime nazi. Ces jeunes étaient détenus au camp de concentration de Hinzert situé à seulement une trentaine de kilomètres de la frontière luxembourgeoise. En ce jour, nous rappelons et honorons l’engagement des résistants à travers leur sacrifice pour la patrie.

La Shoura remercie le Comité pour la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale pour son invitation généreuse et l’intégration à la cérémonie d’une prière musulmane effectuée par notre Chef de Culte Dr. Rabie Fares aux côtés des représentants des cultes catholique, protestant et israélite.

Nous souhaitons également exprimer nos remerciements au Président du Comité, Monsieur Guy Dockendorf ainsi qu’à Monsieur le Vice-Premier Ministre, Monsieur Dan Kersch, pour leurs discours émouvants, leurs rappels du souvenir des évènements tragiques de la deuxième guerre mondiale et l’appel à la solidarité face au retour en force des idées et des expressions de l’extrême-droite.

Un résumé des évènements incluant le dénombrement des résistants et déportés se trouve sur le site du Comité pour la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale : (LIEN EXTERN) Journée nationale de la résistance

Des photos de la commémoration du 23 février 2020 sont consultables p.ex. sur le site de RTL et sur wort.lu

Geborgen und unbehaust – Wie begegnen Religionen der Sehnsucht nach Heimat?

Chaque année la Luxembourg School of Religion & Society organise les journée de vie et de foi, invitant des intervenants de plusieurs cultes afin de présenter leur point de vue sur une thématique spécifique. En 2020, le sujet sera « À l’abri et sans demeure Comment les religions répondent-elles au désir d’avoir une patrie ? ».

« Le désir d’avoir une patrie existe depuis toujours chez l’homme et ce désir est d’autant plus vif lorsqu’il s’agit de la « question des migrations » européenne : des personnes parcourent des milliers de kilomètres en quête d’une patrie sur le continent européen. Nombreux sont les européens qui craignent d’ailleurs de « perdre » leur propre patrie à cause des réfugiés. À en croire le philosophe Alfred North White-head, l’humain est foncièrement un être sans patrie. Il est essentiellement seul et isolé. Selon lui, la religion constitue un moyen puissant de surpasser cette situation d’apatridie. C’est particulièrement visible auprès des migrants qui laissent à peu près tout derrière eux, et qui de ce fait, en terre inconnue, s’accrochent encore plus à leur religion. La conception selon laquelle la patrie est un lieu où tout un chacun se sent bien dans sapeau, chez soi dans un environnement familier et qui peut vivre en toute dignité fait émerger une question, compte tenu de ce qui vient d’être énoncé : dans quelle mesure les religions peuvent-elles répondre au besoin humain intemporel d’avoir une patrie ? Sur 5 soirées, des intervenants issus du judaïsme, du christianisme, de l’islam, du bouddhisme et du bahaïsme aborderont cette question et vous partageront leur point de vue. En clôture, le 6e soir, le philosophe Hubert Hausemer abordera de manière plus générale le potentiel des religions à capter les personnes dans leur quête de patrie. »

Pour la communauté musulmane, Dr. Rabie Fares participera avec sa conférence « L’exil : Une expérience existentielle et une quête spirituelle en Islam » le 10 février 2020.

Plus d’informations et un programme détaillé se trouvent sur le site de la LSRS: Lebens- und Glaubenstage 2020 – Journées de vie et de foi 2020